Confrérie Balnéonaise des Chevaliers de St Bacchus-Bagneux

 

MAIL  :  m_kornconfrereriebalneonaise@bbox.fr

TEL     :  09.83.22.09.31

GM      : Yves Bozon  

MAIL   :Yves.bozon@sfr.fr

Cépages : 2/3 sauvignon et 1/3 sémillon

C’est au Moyen-Age qu’est attestée avec certitude la culture de la vigne à Bagneux. Les historiens médiévaux s’accordent à reconnaître au vin « françoy », vin de l’Ile de France, une certaine qualité due à la présence dominante du cépage noble qu’était le Pinot de Bourgogne utilisé à la production du vin rouge et le Fromental pour le vin blanc.

Les vins de Baigneux-Saint-Elleblant (Bagneux-Saint Hermeland) sont cités au XVe siècle parmi ceux acheminés par voie d’eau vers Rouen. C’est alors un vin limpide, produit par un cépage fin, le Morillon. On disait alors que les vins « creus es environs ont déclarez bienfaisans de diverses manières et en ceci qu’ils ne remplissent pas la teste de vapeurs âcres » (Nicolas de Framboysière, conseiller et médecin de Henri IV).

Au 19e siècle, la date des vendanges était décidée par les vignerons eux-mêmes. Aussitôt la nouvelle répandue, les vendangeurs se présentaient ; les bras ne manquaient pas pour la joyeuse besogne, on invitait les amis parisiens et carriers, plâtriers, blanchisseurs, ouvriers et ouvrières quittaient leurs travaux ordinaires. Des barrières parisiennes une foule gaie et vibrante des chansons du jour montait vers Bagneux.

Le culte de Bacchus plonge ses racines dans l’Antiquité romaine. Ce culte, introduit en Gaule par les légions romaines, persistera chez les vignerons jusqu’à l’aube du 20e siècle. A Bagneux, une statue de Bacchus datant du XIVe siècle fut retrouvée en 1907.
En 1982, la Municipalité de Bagneux a renoué avec la tradition en créant « le Clos Des Brugnauts ». La vigne municipale, située rue de la Lisette, a une superficie de 1500 m2 pour 760 Pieds de vigne. Cépages : 2/3 sauvignon et 1/3 sémillon.

Le vin de Bagneux fut autrefois sur la table des rois de France. Le roi Dagobert en boit volontiers. La faveur royale attachée à ce vin lui fait une réputation qu’il garde pendant onze siècles. Il est de nouveau à l’honneur puisque « le Clos des Brugnauts » a souvent été primé et apprécié.
Pour l’année 2002, les Grands Maîtres des Confréries d’Ile-de-France ont, à l’unanimité, retenu la candidature de la Ville de Bagneux et désigné La Confrérie Balnéolaise des Chevaliers de Bacchus : Organisatrice du 8ème Symposium des vignes d’Ile de France, le samedi 19 octobre, à Bagneux.