La Route des confréries et des terroirs de France

Mesdames, Messieurs les Présidents et Grands Maîtres,

Nous tenons à vous remercier pour vos réponses sur le projet « La Route des Confréries, Route des terroirs et des Territoires de France  » soutenu par le Conseil Français des Confréries (CFC) et par le Comité de Coordination Ile de France des Confrérie (COCORICO).

L’équipe qui a la charge de ce projet souhaite répondre aux questions posées.

Tout d’abord ce projet n’a nullement l’intention de concurrencer, par exemple, la Route des Vins, ni de desservir les Fédérations de vignerons indépendants, ni même de supplanter les Comités de bouche ou autres organismes ayant des approches similaires.

Le projet est de promouvoir les Confréries, en s’appuyant sur l’aspect mémoriel et culturel, que représentent la diversité de nos confréries dans le cadre patrimonial de celles-ci.

De plus en plus le public s’intéresse aux valeurs traditionnelles des départements de leur région.

C’est pour cela que les Confréries doivent saisir l’opportunité de répondre à cet engouement !

Oui, mais, comment le faire ?

Voici nos propositions :

Créer un Comité de coordination départemental ou régional ou bien une Confrérie référencée au sein d’un Comité de coordination départemental ou régional.

Chaque Confrérie garde son organisation et son autonomie.

Mais là où notre projet prend tout son importance, c’est qu’il nous faut absolument unir nos forces pour se faire connaître et créer la « Route des Confréries ».

Les moyens ?

Une plaquette :

Les confréries qui adhèreront à ce projet, pourront distribuer lors des différentes manifestations un petit dépliant mentionnant les diverses spécifiées des Confréries du département ou de la région.

Y seraient inscrits : les lieux, les contacts téléphoniques et mails, les journées de découvertes

si celles- ci organisent une fois par mois des visites, les manifestations permanentes  de chaque Confrérie, ainsi qu’une courte présentation de l’historique de la Confrérie.

Nous nous appuierons sur le concept de l’oenotourisme avec l’aide des Offices de Tourismes, des sites de guides touristiques, mais aussi avec l’aide de l’état par le biais des affaires culturelles des départements et des régions.

Pour créer ce petit guide nous ferons appel à une cotisation annuelle aux Confréries, mais aussi des subventions départementales et régionales. Nous démarcherons des partenaires locaux qui pourraient trouver ainsi un moyen de promotion.

Pour ce faire, nous invitons chacun et chacune à donner son avis, ses suggestions, etc… Avec vos recommandations nous pourrions dès le quatrième  trimestre 2020, commencer à établir une « Chartre des Routes des Confréries de France« .

Bien évidemment, ce projet contribuera à renforcer l’image de convivialité de nos Confréries qui est leur âme…

Chères Consœurs et Cher Confrères, nous vous remercions pour votre attention et surtout pour votre implication dans la réussite de ce projet.

Bien cordialement à vous,

.

Membre du bureau de COCORICO

Jean Pierre GIMBERT

Responsable en du charge du Projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *