Vin et soufre

Comment empêcher de faire son travail qui consiste à aller jusqu’au bout du processus de transformation du raisin dont la finalité n’est pas le vin mais le vinaigre ? S’ajoute à cela que, Pasteur n’ayant pas encore livré ses travaux sur les « microbes », on ne savait pas lutter contre toutes les maladies, déviations provenant d’une vie microbienne qu’on ne maîtrisait évidemment pas.

Voir les articles ci dessous proposés par Gérard ALLIOT de la Grappe Yerroise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.